Media Release

< Back to Media

Les recommandations du Tribunal canadien du commerce extérieur déçoivent l’industrie sidérurgique canadienne

OTTAWA, 04 avr. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Aujourd’hui, le Tribunal canadien du commerce extérieur (TCCE) remettait ses recommandations au ministre des Finances concernant les mesures de sauvegarde finales. L’Association canadienne des producteurs d’acier (ACPA) est déçue de la recommandation du Tribunal qui vise à imposer des mesures finales à deux produits seulement. Les recommandations constituent un écart important par rapport aux conclusions du ministre des Finances entourant la mise en place de mesures provisoires et les preuves accablantes présentées au Tribunal qui justifiaient l’imposition de mesures de sauvegarde finales.

« Nous sommes déçus et fort préoccupés par les recommandations du Tribunal. Depuis leur entrée en vigueur, les mesures de sauvegarde temporaires ont stabilisé le marché canadien de l’acier et limité la quantité d’acier détournée vers le Canada », a déclaré Catherine Cobden, présidente de l’ACPA. « En outre, la montée continue des importations à bas prix et la détérioration des conditions du marché qui ont persisté après la clôture de l’audience du TCCE n’ont pas été prises en compte et justifient l’imposition de mesures de sauvegarde finales ».

Les recommandations du TCEE ne lie pas le ministre des Finances. L’ACPA lui demande donc instamment d’exercer son pouvoir légal et d’imposer des mesures finales sur les sept produits de l’acier, comme le recommande l’industrie, afin de protéger des milliers d’emplois de la classe moyenne et des investissements prévus de plus d’1,1 milliard de dollars.

« Si le ministre des Finances n’impose pas de mesures de sauvegarde finales sur les sept produits, l’industrie sidérurgique canadienne est menacée de pertes d’emplois, d’impacts importants sur les communautés, d’érosion des parts de marché et de l’incertitude croissante quant aux investissements », a déclaré Mme Cobden. « De plus, le gouvernement américain s’attend fermement à ce que le Canada prenne toutes les mesures nécessaires pour maintenir les prix artificiellement bas et faussés de l’acier étranger hors de l’Amérique du Nord ».

Le Canada est l’un des marchés de l’acier les plus exposés au monde et notre industrie sidérurgique fait face à une pression importante en raison des perturbations des marchés mondiaux de l’acier dues à la surcapacité, aux sanctions commerciales américaines et aux mesures de sauvegardes ayant été mises en place par d’autres pays.

À propos de l’association canadienne des producteurs d’acier

L’Association canadienne des producteurs d’acier est le porte-parole national de l’industrie sidérurgique primaire du Canada. Elle s’emploie à garantir un environnement commercial compétitif et durable à ses membres et aux parties prenantes de la chaîne d’approvisionnement. Les producteurs d’acier canadiens font partie intégrante de l’économie canadienne et sont un fournisseur vital pour de nombreux segments de l’industrie nord-américaine, notamment les secteurs de l’automobile, de l’énergie, de la construction et des transports.

-trente-